Histoire

Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, la circonscription de Mégantic—L’Érable s’étend, de la région de L’Érable, au nord, en passant par la région de L’Amiante, au centre, et par la région du Granit, au sud, jusqu’à la frontière américaine. 

Parmi les nombreuses villes qui composent cette circonscription, notons, entre autres, Thetford Mines, Plessisville et Lac-Mégantic dans les municipalités régionales de comté respectives de L’Amiante, de L’Érable et du Granit.  La population totale de Mégantic—L’Érable se chiffre à 87 078 personnes.  

Des secteurs tels que la plasturgie, les composites, la métallurgie, l’agriculture et le transport de bois occupent une place non négligeable dans l’économie régionale.  D’autres secteurs économiques de plus en plus en émergence, comme l’oléochimie industrielle, contribuent également à la diversité économique de cette circonscription.  Les manufactures et les commerces au détail constituent, en outre, des secteurs d’emplois de grande importance.

Selon les données du recensement de 2001 de Statistique Canada, le revenu moyen des familles se situent autour de 48 425$.  Le taux de chômage, quant à lui, s’élève à 7,1 pour cent.

En 1867, la circonscription se nommait Mégantic pour devenir Mégantic—Frontenac en 1933.  Elle redevient Mégantic en 1947 avant de changer complètement pour Frontenac à partir de 1966 et ce, pour les trente années suivantes.  En 1996, on parle de Frontenac—Mégantic alors que le nom actuel de Mégantic—L’Érable lui a été attribué en 2003.