Protéger la retraite des Canadiens

February 3, 2012

OTTAWA (Ontario), 3 février 2012 – Notre gouvernement est déterminé à protéger le revenu de retraite des aînés. 

« Je vous assure que les changements qui seraient éventuellement apportés au programme de Sécurité de la vieillesse n’auraient aucune conséquence pour les aînés qui reçoivent des prestations actuellement. Ils n’auraient non plus aucune conséquence pour les aînés qui sont maintenant sur le point de prendre leur retraite », d’affirmer Christian Paradis.

 « Cependant, nous ne pouvons pas fermer les yeux sur les difficultés démographiques auxquelles notre pays sera confronté à long terme », d’enchaîner le ministre.

Le coût du programme de Sécurité de la vieillesse va tripler entre 2010 et 2030 et, au lieu de 4, le nombre de contribuables par aîné ne sera plus que de 2. Il est clair que le programme n’est pas viable. 

Notre gouvernement va adopter une approche équitable et responsable afin de s’assurer que la Sécurité de la vieillesse existera encore pour les Canadiens des futures générations tout en s’assurant que ces gens auront tout le temps voulu pour mieux planifier leur retraite.